Ma mère et son jardin

La lourde odeur de la terre humide, la sensation des vignes épineuses qui m’égratignaient les doigts et les allers-retours à la course le long des rangées de pousses vertes tournées vers le soleil d’été. Ce sont là quelques-uns de mes plus lointains souvenirs d’enfance. Je les dois à ma mère qui nous a élevés dans le jardin familial, mes frères et moi.

Au fil du temps, le jardin, lui, a pris de l’ampleur. Ma mère en a planté et taillé des arbres fruitiers et des bosquets de framboises et de mûres acidulées, bonnes à en lécher nos doigts devenus violets. Vers la fin de l’été, elle remplissait des boîtes de carton du matériel nécessaire pour préparer quantités de ketchup maison, sauce à spaghetti, confiture aux framboises, sirop de pêche, tartes fraises et rhubarbe, cornichons à l’ail piquants et bien d’autres produits frais.

Ma mère m’offrait souvent une carotte fraîchement cueillie du jardin. Bien entendu, je la mangeais et elle était bonne, mais ce n’était quand même pas une barre Snickers ou un Twinkie. Pourtant, grâce à sa constance et en nous préparant continuellement des repas faits d’autant de fruits et de légumes que possible, mon corps n’a pu résister et, avec le temps, je me suis mis à les adorer, les tomates en particulier.

Le style de vie d’une mère

Bon nombre d’entre vous sont mères ou comptent le devenir. Peut-être vous questionnez-vous quotidiennement sur la façon d’arriver à établir un équilibre entre prendre soin de votre famille et prendre soin de vous-même. Depuis que je suis moi-même adulte, je commence à apprécier à quel point élever quatre garçons et prendre soin de son immense jardin, tout en restant en bonne santé a pu être difficile et stressant pour ma mère.

Elle n’est pas seule à avoir relevé le merveilleux défi de la maternité. Pour toutes les mères, il s’agit d’un défi de taille rempli de responsabilités et qui met constamment la patience à l’épreuve. On n’a pas de soirées ou de week-ends libres comme lorsqu’on occupe un emploi ou qu’on adopte un passe-temps. C’est une manière de vivre, un style de vie qui ne respecte pas toujours notre santé et notre mieux-être.

Selon les données d’un petit sondage, 43 % des nouvelles mamans ne dormiraient qu’environ 5,5 heures par jour, et environ 62 % des femmes de moins de 50 ans ayant donné naissance au cours de la dernière année sont également sur le marché du travail.

Dans une autre étude, 8 mères sur 10 qualifient la maternité « d’épuisante… mais amusante ». Il en est également ressorti que les mères de la génération Y trouvent que la parentalité est devenue extrêmement compétitive; pour 3 sur 4 d’entre elles, il est important d’essayer d’être la « mère parfaite ». Il est possible que ce phénomène soit attribuable à la présence croissante des réseaux sociaux.

De plus, ce sont principalement les mères qui prennent les décisions pour la famille en matière de santé. Même si les temps changent, ce sont encore le plus souvent les mères qui font l’épicerie et qui préparent les repas pour la famille.

Prenez soin de vous-même afin de garder le cap

Cela peut paraître évident : si vous êtes mère, vous travaillez plus fort que la plupart des gens et méritez davantage de pauses. En effet, votre santé demeure importante même si votre maison grouille d’enfants. Après tout, comment pouvez-vous bien vous occuper de vos proches si vous ne prenez pas soin de vous-même?

Voici quelques façons dont les mamans arrivent à prendre soin d’elles-mêmes :

  •  Organiser des activités avec des amies ou planifier des soirées entre mamans. Le sentiment d’isolement rend difficile la vie de nombreuses mamans. Réunissez-vous avec des amies, simplement pour parler et passer un bon moment. Il est probablement souhaitable de faire garder vos enfants afin d’être en mesure de quitter la maison et d’aller dans un endroit agréable pour vous détendre. Si ce n’est pas possible, vous pouvez toujours inviter vos amies à la maison. Personne ne se formalisera du désordre de votre demeure. Vous pourrez discuter, rire et vous apercevoir que vous n’êtes pas seule.
  • Suivre un cours hebdomadaire. Peut-être souhaitez-vous faire du yoga, suivre un cours de cardiovélo ou vous mettre enfin à la peinture. Ce qui importe, c’est de continuer à apprendre et à poursuivre vos objectifs personnels. Si vous arrivez à vous organiser de manière à pouvoir suivre un cours hebdomadaire, vous vous ferez de nouveaux amis, vous ferez de nouveaux apprentissages et vous stimulerez votre corps et votre esprit.
  • Apprécier les petits plaisirs. Il y a une foule de petits plaisirs qui peuvent procurer de la joie et du calme. Boire une tasse de thé ou lire un livre à la fin de la journée, faire de petites promenades ou encore vous asseoir sur votre balcon. L’important est de trouver ces petits plaisirs qui vous font sourire et de prendre le temps de les intégrer à votre quotidien.
  • Montrer de la gratitude. C’est officiel, être reconnaissant peut réellement contribuer au bonheur. Plutôt que de concentrer votre attention sur ce qui vous manque, prenez le temps de réfléchir à ce qui comble votre vie. Dressez une liste des cinq éléments pour lesquels vous ressentez de la gratitude. Faites-le maintenant. Ajoutez-en cinq autres par jour et vous aurez bientôt une centaine de raisons de sourire et de ressentir de la fierté.
  • Demander de l’aide. Cela peut être difficile, car personne ne souhaite vivre un sentiment d’échec et on peut sentir que le fait de demander de l’aide signifie que l’on abandonne ses objectifs. En vérité, il y a probablement bien des gens dans votre entourage qui se feraient un plaisir de vous aider. Demandez du soutien à votre famille, à vos amis, à des organismes communautaires et même à vos collègues de travail. Peut-être bien que quelqu’un acceptera de vous aider, ce qui vous permettra de prendre une pause rafraîchissante et de sortir avec des amis ou un proche.
  • Prendre soin de votre santé. Être maman, c’est exigeant physiquement et mentalement. C’est pourquoi il est important de consacrer du temps à votre santé chaque jour. Mettez en place une routine du soir qui sera relaxante pour tout le monde. Vous arriverez peut-être ainsi à dormir plus tôt. Ne sautez pas de repas et assurez-vous d’avoir une aussi saine que possible. Les suppléments nutritionnels peuvent aider à combler les carences et vous assurer que votre organisme obtient ce qu’il lui faut pour vous permettre de poursuivre vos nombreuses activités. De plus, il reste important de faire un peu d’exercice quotidiennement, même lorsque vous êtes fatiguée.

Offrir la santé en héritage

Le week-end dernier, ma conjointe et moi-même avons commencé à préparer notre propre jardin. Il reste encore beaucoup à faire, mais cela en vaudra la peine. Nous souhaitons vraiment faire notre ketchup et notre sauce à spaghetti. Je crois que je ne consacrerais pas autant de temps et d’efforts à faire pousser des fruits et des légumes frais si ma mère ne l’avait pas fait quand j’étais enfant. J’ai hâte au jour où mes enfants croqueront dans une tomate bien juteuse qui aura poussé dans le jardin où ils jouent.

C’est aussi simple que cela. Ma mère m’a légué ses saines habitudes et j’espère à mon tour les léguer à mes enfants. C’est de cette manière, par l’exemple d’une mère, qu’on peut arriver à perpétuer la santé.

USANA offre de nombreux suppléments de qualité qui peuvent vous aider à créer un héritage de santé et de mieux-être pour votre famille. Les suppléments Prenatal CellSentialMC constituent une option intéressante pour procurer aux futures mères les nutriments essentiels dont elles ont besoin. Les suppléments Body RoxMC et UsanimalsMC sont parfaits pour aider les adolescents et les tout-petits à obtenir les vitamines et les minéraux dont ils ont besoin pour grandir et se développer en santé*.

« La main qui berce l’enfant est celle qui gouverne le monde. » William Ross Wallace

*These statements have not been evaluated by the Food & Drug Administration. This product is not intended to diagnose, treat, cure, or prevent any disease.

This post is also available in: Anglais

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.